Si de nombreux particuliers choisissent principalement le revêtement de leur piscine en fonction de l'esthétisme final, plusieurs autres facteurs sont en réalité à prendre en compte pour un achat porteur de succès. Coût d'acquisition et d'entretien, durabilité, adaptabilité au type de piscine à équiper ou encore propriétés propres à chaque matériau, ces facteurs sont à prendre en compte. Pour tenter de vous éclairer dans cette sélection et pour ce dernier point, nous faisons ci-dessous un tour d'horizon des matériaux proposés pour votre revêtement de piscine, leurs avantages et coûts inhérents.

Le carrelage : un matériau classique aux nombreux avantages

Sans aucun doute possible le matériau jouissant de la popularité la plus importante et ce depuis de nombreuses décennies, le carrelage se compose de petits carreaux confectionnés selon les modèles en émail, céramique ou pâte de verre. Résistant, le carrelage ne nécessite pas d'entretien particulier, si ce n'est un brossage épisodique des joints et une imperméabilisation lors de l'installation car non-étanche. Matériau idéal pour les petits budgets, son coût varie entre une dizaine et une centaine d'euros au m² et sa durée de vie affiche une moyenne de 50 ans.

Le liner : une solution simple d'entretien et durable

Proposant une durée de vie moyenne oscillant entre 5 et 10 ans et un prix entre 8 et 30 euros le m², le revêtement liner, pouvant être posé sur tout type de piscine ( en aluminium, hors-sol, en béton...), est semblable au carrelage esthétiquement, et arbore une palette de couleurs tout aussi grande. À la différence de celui-ci, le liner est imperméable et peut se voir posé sur une structure connaissant des problèmes d'étanchéité. Attention cependant, le liner ne supporte pas les hautes températures et est sujet à des décolorations au contact d'une eau chlorée.

La membrane en PVC armé : semblable au liner mais plus résistant

Apportant les mêmes caractéristiques que le revêtement liner, la membrane en PVC armé se distingue par une meilleure résistance et longévité inhérente, 15 ans en moyenne. A partir de 20 euros le m², sa pose doit être obligatoirement effectuée par un professionnel.

L'enduit de finition : une solution 2 en 1 pour les bassins en béton

Réservé lui-aussi aux bassins en béton, l'enduit de finition vous est proposé sous 2 formes :  l'enduit silico-marbreux et le béton ciré, chacun devant obligatoire être posé par un professionnel et affichant une durée de vie moyenne de 10 ans. Le premier, composé de ciment, de silice, de poudre de marbre et de résine, est hydrofuge et assure l'étanchéité de votre bassin. Il arbore également une esthétique plus lisse et soyeuse que la peinture. Il en va de même pour le béton ciré, composé quant à lui de ciment et proposant les mêmes spécificités.

La peinture : tout aussi économique mais réservée aux bassins en béton

A l'instar du carrelage, la peinture affiche un coût peu onéreux, optimal pour les petits budgets, comptez une dizaine d'euros au litre. Néanmoins, sa durée de vie est beaucoup plus courte, 3 ans seulement et en moyenne, ce qui la place comme un matériau peu coûteux mais à la qualité moyenne. Réservée aux bassins en béton, son principal atout réside dans le choix important des couleurs offert à votre sélection et se décompose en deux types distincts : la peinture ciment et la peinture plastique. Aux propriétés différentes, cette sélection devra être actée en fonction de vos attentes et contraintes personnelles.

Le polyester, revêtement de piscine hautement résistant et à la finition raffinée

Surtout utilisé pour les piscines coques, le revêtement polyester peut également être employé en finition sur des piscines béton, bois ou acier. Ce revêtement de piscine, aux qualités multiples, est ultra résistant. D’ailleurs, avant d’être posé sur les parois des bassins de piscine, il était déjà utilisé pour protéger les coques des bateaux ! Sur la piscine, il agit comme une couche de protection des parois contre les agressions extérieures. Prévoyez entre 50 et 100 euros le m².

Le polyester : matériau haut de gamme ultra-résistant

Utilisé depuis longtemps en protection des coques de bateaux, le polyester est adaptable à chaque type de bassin où il agit comme paroi de protection contre les agressions extérieures de par une haute résistance. Obligatoire posé par un professionnel, le polyester s'entretient aisément et ne nécessite que peu de réparations durant sa vie, en moyenne d'une durée de 15 ans.