Remise en route de votre piscine : comment s’y prendre ?

L’hiver a laissé sa place aux beaux jours, et la douce chaleur dispensée par les premiers rayons du soleil vous fait déjà penser aux baignades rafraîchissantes de la période estivale ? Votre piscine a été hivernée et vous souhaitez désormais la préparer pour la belle saison ? Vous ne savez pas comment le faire dans les meilleures conditions ? Pas de panique !
Nous allons aborder les différentes étapes ensemble afin que tout soit prêt pour votre premier plongeon de la saison !

La température idéale avant de commencer la remise en route 

La température est la première chose à vérifier avant de procéder à la remise en route de votre piscine.
Si votre eau est traitée au sel, il sera nécessaire d’attendre qu’elle atteigne une température de 15°C. En dessous de cela, il sera encore trop tôt pour que cette procédure soit réalisée avec succès.
Dans le cas d’un autre type de traitement, il est nécessaire d’attendre une température minimum de 12°C. Toutefois, il est préférable de ne pas dépasser une température maximale de 15°C afin d’éviter les risques de prolifération d’algues ou de bactéries.

De manière générale, cette procédure se déroule au mois d’avril, lorsque les grosses gelées de la période hivernale ont pris fin, mais que les grosses chaleurs n’ont pas encore montré le bout de leur nez. Ainsi, le nettoyage de votre piscine sera facilité par le fait que les algues n’auront pas encore eu l’occasion de se former.
En cas de crainte d’une chute de température, vous pouvez continuer d’utiliser la couverture de la période hivernale, même si la filtration est déjà en fonctionnement.

Maintenant que la température est idéale, vous pouvez procéder à la remise en fonctionnement de votre piscine selon la méthode d’hivernage que vous avez employé à la fin de la précédente saison estivale.

Vous avez utilisé un hivernage passif

L’hivernage passif consiste à vidanger les canalisations, arrêter la filtration et diminuer le niveau de l’eau afin de le placer en dessous des skimmers. Cette méthode nécessite une remise en route plus longue avec un nombre d’étapes bien plus important. 

  • Première étape : retirer les différents éléments utilisés pour l’hivernage. Dans un premier temps, il est primordial de fermer les vannes du local technique. Ensuite, il faut retirer tous les équipements utilisés pour protéger votre bassin du gel. Lorsque vous retirez la couverture, pensez à évacuer l’eau de pluie ayant pu s’accumuler au-dessus. Il faudra également retirer les feuilles et autres éléments non désirés afin d’éviter de mettre des déchets dans votre piscine. Une fois tous les éléments hivernaux retirés, vous pouvez replacer les éléments utiles comme les paniers des skimmers ou encore les buses de refoulement. 
  • Deuxième étape : le nettoyage manuel du fond et des abords de votre piscine. Une partie simple. Il s’agit de procéder à l’élimination des impuretés, de la moisissure et des éventuelles algues ayant pu se développer durant la période hivernale. Une fois cette étape réalisée, vous pouvez remettre à niveau le volume d’eau. Avant de débuter les opérations de filtration, il est indispensable que le niveau soit au ¾ des skimmers. 
  • Troisième étape : la mise en route de la pompe et de la filtration. Dans un premier temps, il faut réinstaller la pompe que vous pouvez dégripper à l’aide d’un tournevis, puis le filtre, sans oublier tous les éléments du circuit hydraulique de votre piscine. Après avoir rempli le préfiltre de votre pompe, vous pourrez remettre en marche le système de filtration puis vous serez en mesure de régler la pression. 
  • Quatrième étape : le nettoyage de la piscine. Grâce à la filtration, vous allez pouvoir retirer toutes les saletés que vous ne pouviez pas atteindre lors du nettoyage manuel. L’utilisation de produits spécifique peut être nécessaire si l’eau de votre bassin est particulièrement sale. 
  • Dernière étape : la vérification de l’eau. Une fois que tout est prêt, vous pouvez contrôler la qualité de votre eau afin de vous assurer que la remise en route s’est effectuée correctement. Il est conseillé de surveiller votre piscine pendant les 2 jours suivant la procédure de mise en route afin de vous assurer qu’aucun problème ne viendra nuire à votre plaisir comme une fuite ou une pompe endommagée par le froid.

Vous avez utilisé un hivernage actif

Dans le cas où vous avez laissé une filtration active durant quelques heures par jour au cours de la saison hivernale, la remise en route de votre piscine sera bien plus rapide.
Il vous faudra adapter la durée de filtration selon la température (température de l’eau divisée par 2 = durée de filtration en heure). Vous pourrez ensuite procéder au nettoyage et à la remise en place de vos accessoires. Viennent ensuite le nettoyage du filtre et le traitement-choc de l’eau puis la vérification de la qualité de votre eau.

Tout est désormais prêt pour que vous puissiez profiter de votre piscine !