Nous approchons de la pire saison pour votre piscine : l'hiver !

N'ayez pas peur, nous allons vous expliquer en quoi consiste l'hivernage d'une piscine et comment le réaliser pour que tout se passe pour le mieux.

Qu’est-ce que l’hivernage ?

L'hivernage d'une piscine consiste à protéger votre piscine des agressions extérieures pendant la période froide de l'année.

En fonction du climat de votre région, vous pourrez faire un hivernage dit actif ou un hivernage dit passif, mais dans tous les cas, il est déconseillé de totalement vider sa piscine.
En effet l'eau de votre piscine exerce une pression sur le liner et sur la structure de votre piscine. Garder l'eau permet d’éviter toute déformation de la piscine due à une instabilité du terrain ou d'autres problèmes plus ou moins graves.
Hivernage d'une piscine

Pourquoi hiverner ?

C'est bien connue, quand il fait assez froid, l'eau gèle. Les piscines ne sont pas des brises glaces, donc elles ne sont pas conçues pour supporter les assauts du froid pendant l'hiver.

Même si vous êtes dans le sud de la France, vous n'êtes pas à l'abri d'un épisode de froid qui peut geler l'eau de votre circuit de filtration et faire éclater vos canalisations.

Un hivernage réalisé de la bonne manière permet d'éviter ces problèmes.

Bien sûr si vous avez une piscine avec un abri de piscine et une pompe à chaleur, vous devez utiliser votre pisicne toute l'année. Pas besoin d'hivernage dans ce cas là.

A quel moment hiverner son bassin ?

Pour réussir votre hivernage vous allez devoir surveiller la température de l'eau de votre piscine. Quand la température de l'eau se stabilise aux environs de 12° C, il est temps d'hiverner votre piscine. En effet, en dessous de 12°C les micro-organismes qui rendent l'eau de votre piscine verte, hibernent eux aussi. Il y a donc moins de risques de prolifération.

Comment mettre sa piscine en hivernage ?

Pour mettre sa piscine en hivernage il faut différencier 2 méthodes :

  • l'hivernage passif, total ou complet
  • l'hivernage actif ou semi-hivernage

En fonction du climat de votre région, vous pouvez utiliser les 2 méthodes ou seulement l'hivernage passif. L'hivernage actif ne peut pas être pratiqué dans des régions ou le climat est trop rude. La seule solution est d'avoir une piscine chauffée grâce à une pompe à chaleur.

Voici un comparatif des 2 méthodes.

Hivernage passif, total ou complet

L'hivernage passif consiste à couper toute circulation d'eau dans votre piscine et son système de filtration.

Il faut bien respecter une procédure précise de mise en place :

  • Nettoyer complètement votre piscine et le système de filtration
  • Appliquer un traitement choc et corriger le pH de l'eau
  • Baisser le niveau de l'eau de votre piscine jusqu'à ce que le système de filtration soit hors d'eau
  • Couper l 'électricité
  • Purger votre circuit de filtration et ses éléments : pompes, cuves, tuyaux,...
  • Enlever tout ce qui traîne dans votre piscine : jeux, skimmer, doseurs flottants, échelle,...
  • Quelques jours après le traitement choc, ajoutez un produit d'hivernage pour stabiliser l'eau de votre bassin dans le temps. Il maintiendra votre eau claire et évitera les dépôts de calcaire sur les parois de votre piscine.
  • Boucher toutes les sorties et entrées d'eau laissées à l'air libre. Vous éviterez ainsi les nids de rongeur ou d'autres insectes et animaux.
  • Préparer votre piscine contre le gel : le produit d'hivernage ne protège pas votre piscine contre le gel. Il faut donc utiliser :
    • des flotteurs pour qu'ils absorbent la dilatation de l'eau en cas de gel à la place de votre piscine
    • disposer des gizmos dans vos skimmers
  • Protéger votre piscine avec une bâche d'hivernage pour éviter de toute pollution extérieure de l'eau.
niveau eau hivernage

Voilà, votre piscine est prête pour passer l'hiver. Attention, il faut quand même contrôler régulièrement l'aspect de l'eau de votre piscine et son niveau surtout si les températures remontent au dessus de 12°C ou si vous avez eu de fortes précipitations.

Matériel nécessaire à l'hivernage passif

Avantages et inconvénients de l'hivernage passif

  • Peu de surveillance en hiver
  • Bonne protection en cas de fortes gelées ou longue période froide
  • Investissement conséquent en matériel la première année
  • Long à mettre en place
  • Remise en service longue

Hivernage actif ou semi-hivernage.

Dans le cas d'un hivernage actif, votre piscine fonctionne comme en été mais au ralenti. La filtration est toujours active mais plus que 2 à 3 heures par jour en fonction des conditions météorologiques.

Voici les étapes pour mettre en place un hivernage actif :

  • Nettoyer complètement votre piscine et le système de filtration
  • Appliquer un traitement choc si nécessaire
  • Couper les appareils automatiques (régulateur de pH, électrolyseur,...)
  • Utiliser un produit d'hivernage pour stabiliser votre eau tout l'hiver.
  • Régler votre filtration en fonction de la température de l'eau (2 à 3 heures)
  • Vérifier le pH de l'eau régulièrement
  • Nettoyer les skimmers et autres dispositifs de nettoyage
  • Contrôler votre système de filtration, surtout en cas de baisse des températures
  • Bâcher votre piscine avec une bâche d'hivernage pour éviter d'avoir de fréquentes corvées de nettoyage

Voilà, avec une surveillance régulière, vous conserverez une piscine à l'eau claire tout l'hiver.

Matériel nécessaire à l'hivernage actif

Avantages et inconvénients de l'hivernage actif

  • Simple à mettre en place
  • Pas de matériel spécifique
  • Remise en service rapide
  • Ne convient pas aux climats froids
  • Demande une surveillance de la piscine tout l'hiver