Un abri de piscine présente de nombreux avantages ; il permet de sécuriser votre piscine contre les noyades, facilite son entretien, augmente le chauffage solaire et donc la période de baignade… Très facile d’utilisation, on en retrouve de toutes les tailles et de toutes les formes, parfaitement personnalisables pour convenir à votre piscine
Cependant, pour installer un abri de piscine, il est nécessaire de suivre quelques règles, car il peut être conditionné à des autorisations préalables. Voici ce qu’il faut savoir si vous souhaitez installer un abri de piscine chez vous.

Suivre les règles d’urbanisme de votre commune

Certaines villes imposent des caractéristiques à respecter, ceci afin de préserver le patrimoine architectural de la commune. Par exemple, la hauteur, le matériau ainsi que la couleur pourraient être réglementés. Pour connaître les règles d’urbanisme en vigueur, direction votre mairie

 

Installer un abri conforme aux normes de sécurité 

Un abri de mauvaise qualité (contrefaçon, malfaçon…) peut être source d’accident ; la législation impose donc des normes assez exigeantes aux constructeurs et fabricants d’abris de piscine. 
Ainsi, il faut toujours vérifier que l’abri que vous souhaitez installer est conforme à la norme NF P90-309. Cette norme obligatoire pour les abris de piscine indique qu’il est sans danger pour les enfants (système de blocage), qu’il résiste à des vents de plus de 120km/h et supporte un poids de neige de 60kg/m².

 

Faire une déclaration de travaux et permis de construire 

La réglementation pour l’installation d’un abri de piscine concerne principalement deux choses : la hauteur de l’abri et la surface de la piscine
Vous devez demander un permis de construire si : 

  • la taille de la piscine est supérieure à 100m² 
  • la taille de la piscine fait entre 10 à 100m² et que la hauteur de l’abri est supérieure à 1.80m 
  • le site est classé ou protégé 
Vous devez faire une déclaration de travaux si : 

  • la taille de la piscine est comprise entre 10 à 100m² 
  • la hauteur de l’abri est supérieure à 1.80m 

Dans les autres cas, vous n’avez pas besoin de demander de permis de construire ou faire une déclaration de travaux. Mais pour plus de sûreté, nous vous invitons à vous renseigner dans votre mairie avant tout projet de travaux, afin d’être sûr de respecter les différentes règles locales et nationales.