L'électrolyse est une alternative au traitement manuel de l’eau de la piscine. Il s'agit en effet d'un traitement automatique qui nécessite simplement un apport de sel en début de saison pour la désinfection de la piscine.

L'électrolyse d'une solution de chlorure de sodium (sel) pour produire de l'hypochlorite de sodium "in situ" est l'un des plus anciens procédés électrochimiques de l'industrie chimique.

Qu'est-ce que l'électrolyse ?

L'application des systèmes d'électrolyse saline pour le traitement de l'eau des piscines, tant dans les installations privées que collectives, s'impose progressivement par rapport aux autres techniques en raison de sa grande efficacité, de son confort, de sa sécurité et de son économie. La combinaison des systèmes d'électrolyse du sel avec des contrôleurs analytiques appropriés (pH/ORP/chlore libre) constitue en soi un traitement intégral de l'eau de piscine, couvrant efficacement toutes les exigences de ce traitement, qui ne sont autres que l'obtention d'une eau exempte de matière organique, désinfectée (absence de pathogènes) et désinfectante (effet biocide résiduel).

La désinfection efficace de tout le volume de la piscine est garantie puisque l'agent de traitement que nous générons est du chlore libre, et fournit donc un effet résiduel.
Contrairement à ce qui se passe dans les piscines traitées chimiquement, les systèmes d’électrolyse au sel ont une plus grande capacité à détruire la matière organique présente dans l'eau par oxydation anodique directe sur les électrodes.
De même, la capacité de destruction des colloïdes que possède l'électrolyse permet d'obtenir de meilleurs niveaux de transparence de l'eau.
En parallèle à l'électro-génération de chlore, on obtient l'élimination partielle des nitrates et nitrites présents dans l'eau.

De quoi est composé un électrolyseur ?

Un électrolyseur se compose d’un boîtier électrique qui a comme fonction de mettre en marche la production.
Certains modèles plus avancés, fournissent l’option de pouvoir contrôler des périphériques complémentaires ayant une relation avec le filtrage (contrôle du pH, Redox, mise en marche et arrêt de la pompe...).
Les plus récents permettent de tout contrôler à distance en utilisant une application sur un Smartphone.
Le corps de la cellule est implémenté via un pontage sur le système de filtration, c’est là que se trouve la cellule de l’électrolyse. Nous pouvons la définir comme la salle de production.
La cellule est de fait une plaque de titane avec des électrodes recouvertes de ruthénium Ce sont ces électrodes, celles qui effectuent l’opération d’électrolyse.

Vous avez deux options pour choisir, la monopolaire constituée de 5 plaques, les besoins en sel sont réduits ainsi que son intensité, elle est robuste et durable. La deuxième est la bipolaire, elle a une taille réduite, mais ses besoins en sel sont beaucoup plus élevés. La production de chlore est plus grande mais la pièce est généralement plus fragile la monopolaire

Pourquoi choisir l’électrolyse ?

Autoproduction de chlore. Ce qui permet d'économiser une importante somme d'argent chaque année.
Economie sur les produits d’entretien. Un apport en sel est nécessaire en début de saison. Il sera ensuite transformé en chlore grâce à l’électrolyseur pour redevenir du sel sous les UV. Il n’y a qu’en cas de fortes pluies ou autres changements de quantité d’eau du bassin que le taux de sel doit être vérifié et ajusté.
Autorégulation : la sonde mesure la quantité de chlore dont la piscine a besoin à ce moment-là. Plus il y a de baigneurs, plus il y a de désinfectant. C'est un système automatique qui désinfecte l'eau de votre piscine sans qu'il soit nécessaire de contrôler ou d'ajouter un quelconque produit chimique.
Contrôleur PH inclus : la même machine comprend déjà le contrôle et le compteur PH, il n'est donc pas nécessaire d'acheter d'autres équipements.
Sans irritation : pas d'irritation de la peau, des cheveux ou des vêtements. Il est inodore et n'irrite pas les yeux.

L’entretien de l’électrolyseur :

L'une des tâches d'entretien les plus importantes pour les électrolyseurs est le nettoyage de la cellule. Cela permettra d'éliminer les dépôts incrustés dans l'appareil et ses performances seront à nouveau optimales. La cellule n'est pas bon marché, elle coûte généralement entre 350 euros et 600 euros. Nettoyez-la deux ou trois fois par an.
Veillez à ce que l'eau de votre piscine soit toujours supérieure à 15°C. Si la température baisse, arrêtez le système ou vous risquez une panne grave.
Profitez de l'hiver pour retirer la cellule et la laisser sécher pendant quelques jours, afin que les plaques de sel se détachent toutes seules, sinon vous pouvez la tapoter légèrement, mais n'utilisez pas d'éléments métalliques effilés.