Vous rêvez de posséder une piscine depuis bien longtemps et le grand moment est enfin arrivé ? Il est donc temps de penser à l’emplacement idéal pour cette dernière. Il serait tout de même dommage que vous ne puissiez pas en profiter pleinement en raison d’une erreur d’emplacement. Pour éviter les déceptions, nous vous présentons les principaux critères qu’il faut prendre en compte.

1. L’ensoleillement

C’est un point logique, pour un confort d’utilisation optimal, la présence du soleil est indispensable. Toutefois, choisir le premier emplacement ensoleillé ne sera pas suffisant. Dans une configuration idéale, il faudrait un ensoleillement s’étendant au minimum de 10h à 17h. Pensez également à l’ensoleillement des abords de la piscine. Pour les séances de bronzage, il est préférable de ne pas avoir uniquement des zones d’ombre pour vous installer. De plus, un ensoleillement sur une grande plage horaire peut permettre un gain de quelques degrés au niveau de la température de l’eau. Ce qui n’est pas négligeable.

2. Le vent

Ce n’est pas une surprise. Être glacé par un coup de vent lorsque l’on sort de l’eau, ce n’est pas très agréable. Lors du choix de l’emplacement de votre piscine, il faut donc envisager une protection contre cet élément naturel. Pour une protection idéale, il peut être intéressant de l’installer à proximité d’un mur, ce qui permettra d’éviter les désagréments apportés par de fortes rafales de vent. Aussi, soyez attentifs quant aux skimmers, placez les en face des vents dominants. Cela permettra d’assurer le cheminement des courants dans leur direction afin de favoriser la filtration.

3. Le terrain

Le type de terrain sur lequel vous décidez d’installer votre piscine va obligatoirement impacter la longévité initiale de votre bassin. Par exemple, une terre trop argileuse ou sablonneuse va apporter au fil des années des risques d’affaissement de la structure de votre piscine. L’idéal serait de placer votre piscine sur un terrain plat afin d’éviter un nivellement coûteux, et de préférence calcaire. Vous devez également faire attention à la présence de canalisations souterraines. Pour vous éviter une mauvaise surprise, vous pouvez effectuer une vérification sur www.reseaux-et-canalisations.gouv.fr.

4. Les aménagements accessoires

Autour de votre piscine, vous pouvez avoir l’envie de faire des aménagements connexes, comme un abri de piscine ou encore un pool house. À cet effet, il est nécessaire de prévoir l’espace suffisant pour permettre ce genre d’installation. Il faut également prévoir l’installation d’un système de sécurité. Selon ce que vous choisissez, il faudra respecter une certaine distance minimale autour de votre piscine. Il est également important de prévoir un espace suffisant pour la circulation et les aménagements futurs que vous pourriez envisager. Ce serait tout de même dommage de voir vos projets tomber à l’eau parce que vous n’avez pas suffisamment anticipé vos désirs. Prévoyez donc un accès facile à l’eau et l’électricité lors du choix de votre emplacement.

8. La végétation environnante

Si vous installez votre piscine à proximité d’arbres, vous encourez la possibilité de voir diminuer l’ensoleillement de votre bassin. Mais pire que cela, vous risquez de devoir passer votre temps à retirer les feuilles qui tombent des arbres à l’aide d’une épuisette. Il est donc préférable d’éviter les conifères qui entravent le fonctionnement correct de la filtration, ainsi que les arbres à feuillages caducs qui vont salir l’eau ou les abords de votre piscine. De plus, la sève ou les racines pourraient endommager la structure de votre installation. Ces désagréments peuvent aussi inclure des insectes non désirés autour de votre lieu de baignade.

9. La distance par rapport…

À vos voisins

Si vous avez des voisins, vous devez savoir que l’installation d’une piscine est soumise à une réglementation. Une distance minimale doit obligatoirement être respectée entre votre bassin et la maison de votre voisin. Cette réglementation s’applique également par rapport à la distance vis-à-vis de la voie publique. Vous pouvez obtenir cette information en consultant le Plan Local d’Urbanisme de votre commune.

Pensez également aux nuisances sonores qu’une telle installation est susceptible de générer lors de la présence d’enfants ou à cause d'une pompe défectueuse, devenue bruyante. Songez également à votre intimité. Pour ces raisons, évitez de placer votre bassin en bordure de votre terrain et prévoyez éventuellement un brise-vue.

À votre maison

Selon ce que vous souhaitez obtenir, l’emplacement de votre piscine aura une grande importance. À proximité de votre domicile, elle pourra permettre une surveillance facilitée des enfants. Plus éloignée, vous réduirez les nuisances sonores, et vous vous offrirez un moment de paix lors de vos baignades.

Et voilà ! Vous avez désormais toutes les cartes en main pour commencer les travaux et profiter de votre piscine lors de la belle saison !